Le DMP (suite...)

Publié le par AFAU

En plus du DMP, le DP
Le Dossier Médical Personnel est toujours en cours d?élaboration pour que chacun puisse y stocker toutes les informations concernant sa santé et permette ainsi à tous les professionnels de santé de communiquer entre eux et de coordonner les soins.
A côté de ce DMP vient d'être défini le DP, c'est-à-dire le Dossier Pharmaceutique. Complémentaire du DMP, le DP ne suit pas tout à fait la même philosophie ni la même logique !
Le Dossier Médical Personnel est ouvert par le patient lui-même. Il est la « mémoire santé » de ce patient et contient toutes les données médicales utiles à la coordination des soins. Il donne en plus l?historique des médicaments délivrés en pharmacie mais aussi la liste des produits délivrés lors d'éventuels séjours à l?hôpital.
Le Dossier Pharmaceutique est, au contraire, un outil professionnel pour les pharmaciens. Interfacé avec leur logiciel métier, ce dossier est créé par un pharmacien pour contenir l?historique récent (les informations ne restent que quatre mois dans le DP) des médicaments délivrés dans une officine. Le Dossier Pharmaceutique peut alimenter, avec l?accord du patient, le volet médicament du DMP.
Seuls les pharmaciens pourront avoir accès aux DP, via leur logiciel métier. Le patient ne pourra donc pas consulter son dossier mais il pourra demander au pharmacien de lui transmettre une copie de celui-ci.
Autre différence, alors que le DMP n'est clos qu'au décès du patient - ou s'il n'est pas consulté pendant vingt ans, ou encore si le patient perd la qualité de bénéficiaire de l'Assurance maladie -, le DP est clos s'il n'a pas été consulté pendant cinq ans seulement.
Ces deux outils, élaborés en parallèle, sont donc complémentaires et devraient, en principe, contribuer à une meilleure gestion de notre santé et de l'Assurance maladie.
Et à quand le DO... créé et consulté par les opticiens... ?

Publié dans Votre santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article