Vue et Informatique

Publié le par AFAU

Une enquête internationale, réalisée par le groupe britannique spécialisé dans la recherche et les offres d'emplois TipTopJob, a révélé que 72 % des personnes travaillant dans l'informatique indiquent qu'ils ont un défaut de la vision et sont, pour cela, obligés de porter des lunettes. Or ce taux est très au dessus de la moyenne. En effet, en France par exemple, seuls 55 % de la population indiquent qu'ils ont un défaut de vision.

Pourtant, les spécialistes, ophtalmologistes et médecins du travail, sont catégoriques. Le travail sur écran ne provoque aucun défaut visuel. Par contre, il est pratiquement prouvé que ce type de travail sur écran révèle les défauts existants qui ne se seraient pas révélés dans un autre environnement de travail. Par exemple, une légère anomalie de réfraction de l'oeil non corrigée non corrigée peut entraîner, après une journée de travail sur écran, des troubles comme des maux de tête, une vision double ou une vision trouble.

Il faudra alors consulter un ophtalmologiste. Ce dernier prescrira la correction appropriée qui fera disparaître les troubles.

Mais, il est vrai que, dans une autre situation dans laquelle un écran d'ordinateur ne serait pas utilisé, les troubles n'auraient sans doute pas été déclanchés et la personne n'aurait pas eu besoin de correction.

Publié dans Votre santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article